Thérapies / soin

Thérapies / soin

Les psychothérapeutes ou psychopraticiens de l’Espace Le Chemin vert accueillent les enfants, les adolescents, les adultes, mais aussi les couples et les familles.
À votre écoute, ils utilisent les outils les plus récents et les plus performants, couvrant la totalité des besoins en psychothérapie. Ils sauront adapter ces différentes techniques à votre situation, afin de vous proposer un suivi personnalisé. En outre, ils vous accueillent en français, anglais, arabe ou italien, selon la langue dans laquelle vous vous sentez le plus à l’aise pour exprimer vos problématiques.

Vous serez reçu dans un cabinet calme et accueillant, dans lequel règnent la libre parole et l’écoute bienveillante. Vous pourrez exprimer ce qui vous fait souffrir, déposer vos histoires de vie dans un cadre confidentiel. Le thérapeute est là pour vous accompagner.

Les séances durent entre 1h00 et 1h30 et sont tarifées suivant un barème tenant compte des ressources et des possibilités financières de chacun.

Analyse transactionnelle

Aussi appelée AT, cette théorie de la personnalité et de la communication a été élaborée dans les années 1950 par le psychiatre américain Éric Berne pour « permettre à ses clients de dépasser la souffrance psychologique et d’atteindre une maturité qui se caractérise par une grande capacité de conscience, d’autonomie et de spontanéité ».

L’AT développe une grille de lecture de nos « transactions », une transaction étant le nom donné à un échange verbal et comportemental entre deux personnes. Son analyse permet d’améliorer nos relations par une prise de conscience ainsi qu’une meilleure compréhension de « ce qui se joue ici et maintenant ».

Le principe de l’analyse transactionnelle repose sur les trois états du Moi : un Enfant, un Parent, un Adulte, qui sont les facettes de notre personnalité que nous utilisons pour communiquer.
Dans le contexte psycho-thérapeutique, l’analyse transactionnelle propose de résoudre un problème en aidant à la compréhension des relations avec son conjoint, ses enfants, ses parents ou ses collègues de travail.

Art-thérapie

Art-thérapie

L’art-thérapie consiste à utiliser des moyens d’expression artistique pour exprimer ce que l’on a à l’intérieur de soi, mais qui n’arrive pas à passer par les mots. Il s’agit donc de se laisser porter par la technique (peinture, mandala, sculpture, danse, musique…) sans chercher un résultat esthétique, sans jugement ni intervention du raisonnement. Tel un enfant qui gribouillerait avec des feutres ou des pinceaux sur une feuille de papier : on peut se lâcher ! Une fois la production terminée, on analyse avec les outils adaptés, les symboles, dynamiques, images, énergies… à l’œuvre.

Au niveau psychologique, l’exercice permet d’apprendre à assumer et à surmonter des émotions négatives et perturbatrices que l’on peut éprouver dans d’autres circonstances de la vie (honte, peur, agressivité, culpabilité…), en réaction à des situations inconfortables d’impuissance, d’ignorance, d’inhabilité, d’inaptitude….

Cette technique est particulièrement adapté aux enfants, qui n’ont pas encore tout l’appareillage conceptuel pour mettre des mots sur leurs maux, ou aux personnes en grande souffrance qui sont repliées sur elles-mêmes.
Mais c’est un exercice intéressant pour tout le monde, pour sortir du registre du seul mental et voir son univers intérieur prendre forme à l’extérieur sous nos yeux quelquefois ébahis…

EMDR
Intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires

(Eye movement desensitization and reprocessing)

La thérapie EMDR utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par mouvements oculaires – le patient suit les doigts du thérapeute qui passent de droite à gauche devant ses yeux –, mais aussi par stimuli auditifs ou tactiles.

Traitement du stress post-traumatique

Découverte il y a plus de 30 ans par la psychologue américaine Francine Shapiro, cette thérapie a prouvé son efficacité à travers de très nombreuses études scientifiques du monde entier, notamment pour les états de stress post-traumatiques souvent associés à la dépression, aux risques de suicides ou de dépendances vis-à-vis de la drogue, de l’alcool, etc.
Le trouble de stress post-traumatique se rencontre principalement chez les victimes d’évènements traumatiques civils survenus dans l’enfance ou à l’âge adulte – agressions et maltraitances physiques, psychologiques ou sexuelles, accidents, deuils, attentats, catastrophes naturelles –, mais aussi chez les militaires et civils victimes d’évènements traumatiques survenus dans le cadre de guerres et de conflits armés. Il est à noter que les proches de personnes victimes sont également concernés par un possible impact traumatique indirect de la violence subie par celles-ci.

Les événements à l’origine de troubles post-traumatiques peuvent être aussi des évènements de vie difficiles, qui n’ont pas été identifiés à l’époque comme potentiellement traumatiques car ils semblent avoir été surmontés. Or, ils laissent des blessures émotionnelles pouvant être à l’origine de perturbations psychologiques ou de comportements inadaptés ou excessifs dans la vie quotidienne. Cela peut concerner des difficultés familiales vécues dans l’enfance, des ruptures, des difficultés conjugales, des maladies et opérations, des interruptions de grossesse, des difficultés professionnelles, etc.

Les perturbations s’expriment majoritairement sous forme d’irritabilité, angoisses, cauchemars, reviviscences et ruminations à propos du vécu traumatique, tendance à l’isolement, état dépressif, comportement agité, voire violent, douleurs physiques, somatisations, régression et/ou répétition des violences chez l’enfant… La chronicisation du trouble peut entraîner dépression, addictions, trouble du comportement alimentaire, attaques de panique, phobies…

Re-traiter des vécus traumatiques non digérés jusqu’alors va permettre la désensibilisation des problématiques aux niveaux cognitif, émotionnel et corporel, afin d’atteindre, grâce à l’homéostasie, une image positive de soi. Comme l’a écrit David Servan-Schreiber dans son ouvrage phare Guérir : « Guérir, c’est changer ».

L’EMDR appliquée à la thérapie de couple

Cette thérapie permet un travail de rééquilibrage en profondeur – au-delà de la simple écoute et du conseil –, aussi bien pour ce qui est des problèmes propres à chaque partenaire que pour leur dynamique conjugale.
Quand deux individus unissent leur destinée, font vie commune, le couple se charge de tout leur passé et de tous leurs réseaux de mémoires. En effet, après le temps de l’obnubilation amoureuse, très rapidement les comportements de l’un vont être des déclencheurs pour les réseaux de mémoires de l’autre. Chaque dispute apparaît alors comme un facteur traumatique qui se rajoute à d’autres similaires déjà en place.

Chaque partenaire va donc être soigné séparément par rapport à son histoire, qui bien souvent était déjà traumatique avant la rencontre, et le couple va également être traité pour ce qu’il a mis en commun depuis lors comme automatismes relationnels pathologiques. Une partie de la thérapie devra ainsi être individuelle (chacun a droit à son jardin secret, libre à lui d’en parler ou pas à son partenaire), l’autre devra concerner le couple et sa dynamique.

Différents outils thérapeutiques sont utilisés comme les jeux de rôle, l’initiation à la cohérence cardiaque, l’écoute et l’empathie envers l’autre, l’auto-tapping, l’utilisation d’un Joker… le thérapeute veillant à ce que les partenaires restent dans la fenêtre de tolérance. Il est très important de rappeler que si le couple s’est formé, c’est qu’au départ existait une attirance préalable. En amenant des représentations et des jugements positifs, le thérapeute modifie le contenu émotionnel de la relation et peut renforcer les liens qui unissent les deux personnes.

Retour en haut

Hypnose

Il existe différents courants d’hypnose. Les thérapeutes de l’Espace Le Chemin vert proposent des séances d’hypnose Ericksonienne.

L’hypnose classique et thérapeutique

C’est la première manière, la plus ancienne (1841) et la plus simple de pratiquer l’hypnose… On l’utilise en France surtout dans ses applications médicales ou psychosomatiques, parfois analytiques. Elle est basée sur une modification de l’état de conscience pour faire apparaître certains souvenirs enfouis. Elle est utilisée aussi pour atténuer l’effet de la douleur avant une opération chirurgicale ou pour soigner des phobies.

L’hypnose Ericksonienne

C’est une méthode de thérapie brève inventée par le psychiatre Milton Erickson. Elle vise à modifier légèrement l’état de conscience de la personne afin d’accéder à son inconscient, sur un mode conversationnel. Son but est de permettre au patient de puiser en lui les ressources nécessaires à la résolution de son problème.

La Nouvelle hypnose

Le terme « Nouvelle hypnose » a été créé en 1979 par le sexothérapeute Daniel Araoz. C’est la première forme d’hypnose véritablement participative : on demande à la personne de participer, de choisir un souvenir qui servira d’induction par exemple.

L’hypnose humaniste

Cette forme d’hypnose (créée en 2001 par Olivier Lockert et Patricia d’Angeli) propose à la personne d’inverser l’induction hypnotique habituelle pour la reconnecter à elle-même et aux autres, l’associer ou l’éveiller davantage. On parle alors d’« état augmenté de conscience », avec les mêmes caractéristiques que l’hypnose ordinaire, mais sans perte de conscience.

L’Hypnose de spectacle / de rue

Ce type d’hypnose n’a pas de but thérapeutique, juste récréatif.

Naturopathie

Cette médecine axée sur l’hygiène de vie repose sur des traditions et des savoir-faire ancestraux, tout en étant complémentaire de la médecine conventionnelle. Elle est considérée par l’Organisation mondiale de la santé comme la 3e médecine traditionnelle mondiale, après la médecine chinoise et l’Ayurveda.

Naturopathie

Elle prend en compte l’individu dans toutes ses dimensions : corporelle, émotionnelle, environnementale… L’objectif étant d’équilibrer le terrain pour optimiser les ressources santé en chacun.e.

Elle repose sur une palette d’une dizaine de techniques avec, par ordre d’importance : l’alimentation, la micronutrion, les exercices physiques, la psycho-relaxation, l’hydrologie, la respiration, les massages, la réflexologie, la phytoaromatologie et les compléments alimentaires.

Quand venir voir un naturopathe ?

  • en prévention pour se maintenir en bonne santé ;
  • pour tous les troubles chroniques : troubles du sommeil, gestion du stress, constipations, alternance diarrhée, ballonnement, problèmes ORL à répétition ;
  • dans des changements de vies : puberté, ménopause, grossesse, allaitement, perte de poids, convalescence, nouveau travail, surmenage, examens ;
  • dans l’accompagnement des suivis médicaux : pour minimiser les effets secondaires des traitements.

Psychanalyse

Psychanalyse

La psychanalyse désigne un mode de traitement psychologique qui se base sur les concepts liés aux processus mentaux inconscients.
Elle peut se définir en trois points :

  • une méthode d’investigation qui consiste à dégager la signification consciente des processus psychiques (comme les rêves, les délires, les fantasmes, etc.) ;
  • une méthode thérapeutique visant le développement de la capacité à faire penser ;
  • une théorie du fonctionnement mental, qui s’applique notamment à la compréhension des productions humaines (comme les arts, la littérature, etc.).

Notons qu’il existe deux courants principaux : la psychanalyse freudienne et la psychanalyse lacanienne. Au sein de l’Espace Le Chemin vert, les thérapeuthes sont d’appartenance / d’inspiration …

Psychothérapie à médiation corporelle (ou psycho-somatothérapie)

Notre corps contient la mémoire inconsciente des émotions qui nous ont construits, dans le ventre de la mère, mais aussi au sein du patrimoine psychique transgénérationnel dans lequel nous avons grandi. Différentes techniques psycho-corporelles permettent de libérer le corps de ses tensions négatives et de débloquer les émotions perturbatrices.
Outre la démarche analytique classique qui est la base de ce travail, la psychothérapie intègre d’autres techniques.

Les acting

Ces techniques corporelles visent à mettre le corps en tension afin de contacter les tensions profondes entraînant stases et blocages d’énergie qui limitent et inhibent notre vie relationnelle et affective. Le déblocage de ces tensions permet au corps de retrouver sa mobilité naturelle et de recouvrer bien-être, santé et joie de vivre.

La végétothérapie ou Analyse reichienne

L’Analyse reichienne est un processus psychothérapique dynamique qui offre une méthode codifiée en vue d’un changement qui intéresse aussi bien le psychisme que le corps. Son action thérapeutique porte sur la restructuration énergétique et émotionnelle de la personne, en vue d’un assouplissement de ses cuirasses, de la libération des blocages qui entravent le libre flux de son énergie et de l’enrichissement de sa personnalité.

L’analyse corporelle

Elle prend en considération les manifestations du corps et tous les modes d’expression de la personne et s’attache à reconnaître à travers eux le mouvement des émotions, du désir et de l’énergie même de la vie.

L’analyse bioénergétique

Cette méthode implique autant le corps que le psychisme et permet d’établir des liens entre les deux. Elle a pour but de remettre en mouvement la circulation énergétique qui a pu être bloquée par des conflits passés non résolus afin de retrouver une harmonie affective, relationnelle et personnelle. Elle aide à traverser une crise, développer sa créativité et retrouver la joie.
Le travail corporel consiste d’abord à développer l’attention aux sensations, à la respiration, à la posture, et favoriser ainsi la prise de conscience de vieilles tensions musculaires devenues chroniques. L’objectif est de découvrir les défenses qu’on a construites, de les assouplir et de les réaménager, en réduisant les désordres somato-formes chroniques et en donnant une réponse aux troubles émotionnels et psychosomatiques.

La chromatothérapie

Appelée aussi « méthode Agrapart » (du nom de son concepteur), elle consiste à appliquer sur l’endroit malade ou douloureux du corps un rayon lumineux d’une couleur préalablement définie, chaque couleur stimulant une énergie organique déficiente ou régulant une énergie en excès, suivant les principes de la tradition chinoise. Elle est aussi utilisée pour des problèmes de dépression saisonnière, anxiété, stress…

L’EMDR (Intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires)

Cette thérapie utilise les stimulations sensorielles pour le traitement du stress post-traumatique et de certains troubles et pathologies associés. Elle consiste en une désensibilisation de ces troubles et un retraitement par des mouvements oculaires alternés.

TIMO (Thérapie d’intégration par les mouvements oculaires)

Fondée sur les principes de la programmation neurolinguistique (PNL), elle permet de rentrer en contact avec un souvenir traumatique et d’en désensibiliser l’effet négatif douloureux en stimulant certaines parties du cerveau par un déplacement du regard dans différentes directions.

TIPI (Technique d’identification sensorielle des peurs inconscientes)

Cette méthode consiste à faire remonter à la conscience des souvenirs enfouis et les faire revivre au travers des sensations afin de changer les comportements inadéquats qui y sont liés. Elle permet de régler en quelques séances, si les prérequis sont respectés, les problèmes de phobie, états dépressifs chroniques, inhibitions, irritabilité, angoisses, obsessions…

EFT (Techniques de liberté émotionnelle)

Forme d’acupression, cette technique consiste à tapoter certains points spécifiques situés sur les méridiens afin de rééquilibrer ceux-ci. Elle permet de traiter les émotions négatives (colère, anxiété) ou les phobies, et aide à résoudre des problèmes physiques (douleurs, obésité, maigreur… mais aussi tabagisme, envies compulsives, bégaiement).

La cohérence cardiaque

Le rythme cardiaque reflète notre état émotionnel, il varie continuellement. En le régulant, on peut avoir une influence sur notre état émotionnel. La synchronisation du système cœur-cerveau crée ainsi un système de « balancier physiologique » que l’on appelle cohérence cardiaque.
Une respiration lente et régulière est un moyen très efficace de réguler cette fréquence cardiaque, ce qui en fait un outil de gestion des émotions à la fois simple et extrêmement efficace. La méthode se résume par le « 365 » : 3 fois par jour, 6 respirations par minute, pendant 5 minutes. Avec de l’entraînement, on peut la pratiquer en marchant et profiter ainsi de tous les « moments perdus » dans les transports, les salles d’attentes ou en allant à une réunion.

Soins ayurvédiques

Ayurveda

Médecine traditionnelle de l’Inde, l’Ayurvéda est un système médical complet, le plus ancien de l’histoire humaine, reconnu par l’Organisation mondiale de la santé.

En Ayurvéda, c’est le malade qui est traité, pas la maladie. Le praticien ayurvédique aide le malade à retrouver son équilibre perdu, cause de la maladie. En effet, un être en harmonie avec son environnement et dont le mode de vie est équilibré sera naturellement heureux et en bonne santé.

Le praticien utilise diverses techniques pour comprendre la nature de la personne, déceler les déséquilibres particuliers qui causent sa maladie et l’aider à retrouver son état naturel de bonheur et de santé.

 

Les techniques de l’Ayurvéda

  • bilan ayurvédique personnalisé : détermination de la constitution ayurvédique de la personne et de ses déséquilibres à l’aide d’un questionnaire clinique ; observation et écoute, prise de pouls ; mise en place du programme alimentaire correspondant ;
  • conseils en hygiène de vie ;
  • orientation vers les soins et massages adaptés : massages complets du corps aux huiles chaudes avec Marmathérapie (stimulation des points énergétiques), drainage lymphatique (fibromyalgie, détoxification, perte de poids) ; 
  • soins aux pochons (arthrose, arthrite…) ; soin pour le stress, surcharge mentale, chocs émotionnels, Burn-out, insomnie, fatigue… ; soin pour les problèmes ORL, sinusite, rhume, allergie, rhume chronique…

Sophrologie

Cette méthode globale, douce et accessible à tous (respiration, stimulation corporelle, détente musculaire, visualisation d’images positives), apporte calme, concentration, confiance en soi et sécurité intérieure.

La sophrologie permet :

Sophrologie
  • de conserver son équilibre ou de le retrouver : se libérer des tensions corporelles et psychiques, réduire son anxiété, se maintenir en forme ;
  • d’améliorer ses facultés intellectuelles : mémoire, concentration, créativité.

Au-delà d’une technique de relaxation, la sophrologie propose d’améliorer notre manière de vivre. Elle enrichit la conscience de soi et mène à un nouvel art de vivre.
Par l’entraînement, chacun s’approprie les outils proposés et peut les utiliser dans sa vie de tous les jours en parfaite autonomie. La méthode est « accompagnante » et privilégie l’accès aux ressources de la personne sans la diriger.

Retour en haut